RiaBlog

The World We Share : Rencontre avec Xavier

The World We Share : Rencontre avec Xavier

April 30, 2024 3 min read

Lorsque Xavier a commencé à travailler au restaurant à Londres, il ne savait même pas comment faire frire un œuf.

L’histoire de Xavier commence en Équateur, où il vivait dans une maison modeste avec ses parents. Son père est mort lorsque Xavier avait 15 ans, laissant derrière lui un grand vide dans le foyer, ainsi qu’un manque d’argent.

“Quand mon père est mort, j’ai dû abandonner mes études pour chercher du travail. J’ai dû prendre la place de mon père en tant que soutien de famille.”

À 16 ans, Xavier a eu un fils et s’est marié. Après cette série d’événements chargés d’émotion, sa mère et son frère émigrent à Londres. Ce fut un coup dur pour Xavier, qui chérissait le lien étroit qu’il partageait avec sa mère.

“Ma mère a été comme une figure de super-héros pour moi. Après la mort de papa, c’est elle qui s’est occupée de moi. Si jamais j’étais malade ou si j’avais des problèmes, c’est à elle que je m’adresserais.”

Xavier a dû se débrouiller seul, avec la pression supplémentaire de subvenir aux besoins de sa femme et de son fils.

“Je travaillais sans relâche jour et nuit pour joindre les deux bouts. Je ne pouvais pas subvenir aux besoins de ma famille. C’est alors que j’ai décidé d’émigrer à Londres.”

La séparation d’avec sa famille restée en Équateur a fait des ravages. Xavier a souffert d’une lutte acharnée contre sa santé mentale, et a fini par trouver ses marques malgré un divorce. Aujourd’hui, il reconnaît que son fils est devenu sa lumière au bout du tunnel.

Xavier a trouvé du travail en faisant la plonge dans un restaurant italien à Londres. Bien que son ambition soit de devenir chef cuisinier, il nous raconte que la cuisine était un métier inconnu pour lui.

“Chez moi, je ne savais même pas comment faire frire un œuf !”.

Mais cela ne l’a pas empêché d’apprendre le métier. Avec un sentiment de fierté et de contentement émanant de sa voix, Xavier nous raconte que maintenant, cela fait 16 ans qu’il travaille au restaurant, qu’il est rapidement devenu le chef cuisinier et qu’il gère sa propre équipe.

Xavier laisse échapper un énorme soupir en se déplaçant sur son siège, révélant que son ascension vers le sommet n’a pas été facile. Luttant contre les troubles émotionnels liés à la séparation d’avec sa famille restée au pays, il nous explique que toutes les expériences qu’il a vécues avant et après son immigration à Londres ont façonné son caractère, faisant de lui l’homme fort qu’il est aujourd’hui.

“Si tu n’as pas un caractère fort… si tu ne peux pas te dire que tu peux le faire, alors tu ne décolleras jamais”.

Ria choisit des agents locaux qui sont bien connus de la communauté qu’ils servent. Cela signifie qu’ils peuvent souvent offrir un soutien aux immigrants dans leur langue maternelle. Xavier fait partie des millions de clients qui ont trouvé une communauté grâce à leur agence locale de Ria Money Transfer.

“Ria a une agence où l’on parle espagnol. Comme je ne parlais pas couramment l’anglais, ils m’ont facilité le processus de transition. Ria m’a été d’une grande aide. Je peux te le dire du fond du cœur. Ils m’ont aidé à sortir de certaines difficultés.”

Ria Money Transfer s’engage à réduire la distance qui sépare les gens de ceux qui leur sont chers, où qu’ils se trouvent dans le monde. Merci, Xavier, d’avoir partagé ton histoire inspirante avec nous.

Avez-vous besoin d’envoyer de l’argent à vos proches à l’étranger ? Nous avons tout ce qu’il vous faut. Téléchargez l’application de transfert d’argent Ria pour iOS ou Android pour commencer !

Vous pouvez également consulter notre guide destiné aux immigrants, aux expatriés et aux nomades numériques qui s’installent au Royaume-Uni ici.

A propos de l'auteur

Arthur Guzzo

Related posts

Le monde que nous partageons : à la rencontre d’AKM Habibur Rahman
The World We Share

Le monde que nous partageons : à la rencontre d’AKM Habibur Rahman

Ces dernières années, le Bangladesh a connu une croissance économique impressionnante et une réduction exceptionnelle de la pauvreté. Cela fut en grande partie rendu possible grâce aux fonds investis par les nationaux établis à l’étranger : le Bangladesh est le huitième plus grand destinataire de transferts au monde. Les sacrifices consentis par les Bangladais qui quittent […]

May 3, 2024

Le monde que nous partageons : à la rencontre d’Angelica
The World We Share

Le monde que nous partageons : à la rencontre d’Angelica

Nous sommes dans un café cosy de Londres, chacun un cappuccino à la main. Alors que la pluie tombe, Angelica nous raconte son périple de la Colombie jusqu’au Royaume-Uni. « Je viens de Colombie », commence Angelica. « De la ville de Medellín, le plus bel endroit sur terre. » Cette femme pétillante de 73 ans est clairement fière de son […]

May 3, 2024

Le monde que nous partageons : à la rencontre de Saico du Sénégal
The World We Share

Le monde que nous partageons : à la rencontre de Saico du Sénégal

Lorsque Saico avait quatre ans, sa mère a dû le laisser derrière elle en Guinée-Bissau pour s’occuper d’un problème familial au Sénégal. Deux ans plus tard, elle est retournée le chercher, lui et son frère. La famille a eu du mal à s’adapter à son nouveau pays, dont elle ne parlait pas la langue et […]

May 3, 2024

The World We Share : Rencontre avec Xavier
The World We Share

The World We Share : Rencontre avec Xavier

Lorsque Xavier a commencé à travailler au restaurant à Londres, il ne savait même pas comment faire frire un œuf. L’histoire de Xavier commence en Équateur, où il vivait dans une maison modeste avec ses parents. Son père est mort lorsque Xavier avait 15 ans, laissant derrière lui un grand vide dans le foyer, ainsi […]

April 30, 2024

RIA Lithuania UAB. © 2024 Continental Exchange Solutions, Inc. Tous droits réservés.